article crée le 03/06/2019, dernière modification le 03/06/2019

Interview Cap emploi "Maintien"

A Murza est l’association qui porte les services Cap Emploi en Corse

Le Service d’Appui au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés (Sameth), Cap emploi depuis le 1er janvier 2018, est mis à la disposition des employeurs publics et des entreprises privées pour les aider, ainsi que leurs salariés et agents, dans la recherche de solutions lorsque leur état de santé ou leur handicap vient impacter leur capacité à tenir leur emploi

Question de Handi-Pacte Corse : Quelles solutions peuvent-elles être mises en place ?

Réponse de Dominique SILVANI : Ces solutions, que l’on appelle également mesures de compensations, peuvent être d’ordre technique (prothèse auditives, outils de manutention …), organisationnel (changement d’horaire ou réorganisation des tâches) ou encore se poser en termes de formation complémentaire ou d’accompagnement

Question de Handi-Pacte Corse : Quels prestataires et quels outils pouvez-vous proposer en support ?

Réponse de Dominique SILVANI : Nous disposons de nombreux outils et d’expertises variés pour apporter des solutions aux situations que nous rencontrons. Par exemple, les Prestations Ponctuelles Spécifiques (PPS)* peuvent être mobilisées sur les handicaps moteurs, visuels, auditifs, psychiques ou mentaux et qui viennent apporter un avis spécialisé (…) leur expertise se traduit sous forme de bilan, de proposition d’outils de compensation ou d’aide à la mise en place de ces outils. Nous pouvons également faire appel à un ergonome dans le cadre du dispositif EPAAST, qui consiste en une étude préalable à l’aménagement et à l’adaptation des situations de travail.

  • Depuis le 1er janvier 2019 les PPS sont devenues les PAS "Prestations d'Appui Spécifiques"

Question de Handi-Pacte Corse : Comment doit-on mobiliser Cap emploi et qui peut-il le faire ?

Réponse de Dominique SILVANI : La mobilisation de Cap emploi relève de l’initiative de l’employeur et non pas de l’agent. L’employeur peut faire appel à nous à partir du moment où le médecin de prévention - puisque le Cap emploi intervient sous le contrôle et avec l’appui du médecin - détecte que la personne est en situation de handicap, et ce que le handicap soit reconnu ou non. Le fait que le médecin de prévention émette des restrictions suffit à ce que le Cap emploi puisse intervenir. Notre intervention est donc subordonnée à l’accord à la fois de l’employeur, du médecin de prévention et de l’agent. Il est important que toutes les parties soient en accord.

Question de Handi-Pacte Corse : Quel conseil donneriez-vous aux employeurs publics ?

Réponse de Dominique SILVANI : N’attendez pas pour signaler les situations de maintien ! Il faut tenter de mettre en place un véritable circuit entre les services RH, la médecine de prévention et le Cap emploi et ce le plus en amont possible, dès que surviennent les premières difficultés. Nous intervenons même s’il s’agit simplement de réaliser une étude de situation pour savoir ce qu’il est possible de mettre en place ou non.

8145

Les partenariats